Football

NIKE MERCU VORTEX FG Q1.15, LE TEST

le 20 août 2015 - Test, Performance - Football

  • VORTEX_slide
  • Sans-titre-1
  • VORTEX_slide4
  • VORTEX_slide3
  • VORTEX_slide5

Sébastien, qui travaille au service informatique chez GO Sport, pratique le football depuis maintenant 25 ans. Il a accepté de tester pour nous les Mercu Vortex FG Q1.15…

Entraînements, matchs, le foot pour Sébastien c’est une véritable passion. « J’entraîne les moins de 19 ans, j’anime deux entraînements et un match par semaine. En tout je pratique une à trois fois par semaine. »

Et ce n’est pas tout… « A côté de ça je fais aussi un peu de musculation, de la natation, pour le loisir. Et avec GO Sport je fais du football en salle le mercredi à la pause déjeuner et du badminton le jeudi. »

Et lorsqu’il s’agit de choisir ses crampons, notre testeur est très exigeant. « J’essaye toujours d’avoir trois paires. Une paire pour les entraînements, une paire pour les matchs et une paire à crampons vissés quand on joue sur terrain détrempé. »

Sébastien explique être moins exigeant sur ses chaussures d’entraînement, qu’il change tous les ans. « On joue sur de l’herbe, du synthétique, du stabilisé et du coup elles s’usent très vite. »

Pour ses matchs en revanche, il avoue avoir une petite préférence pour certaines marques. « J’ai mes repères et il y a un gros choix. Après je prends habituellement des chaussures adaptées à tous les terrains, avec des crampons ni trop longs, ni trop courts. J’essaye qu’elles ne frottent pas trop au niveau du talon sinon j’ai des ampoules. »

Idem pour la pointe du pied tout aussi importante : « il ne faut pas que ça serre ou qu’il y ait trop d’écart. On a avec certaines chaussures des problèmes au niveau du laçage, si les lacets ne sont pas assez serrés et que la chaussure glisse sur les côtés. Ici avec la Mercu Vortex c’est nickel ! »

Difficile dans un premier temps de ne pas remarquer la couleur de cette Mercu Vortex FG Q1.15… « C’est très fluo… on aime ou on n’aime pas ! Celles avec lesquelles je joue sont vertes, là c’est vrai que ça flashe ! »

 

« C’est une chaussure confortable, qui taille bien et qui n’étouffe pas le pied »

 

Premières impressions une fois aux pieds, le confort. « J’ai testé la paire en match et à l’entraînement, sur du synthétique et de l’herbe. Elle est très épaisse sur le côté et derrière. » Sur les toucher de balle notre testeur n’a pas ressenti de gêne particulière : « Je n’ai pas eu d’ampoules, ni eu mal au niveau du doigt de pied ou sur le côté. »

D’autre part Sébastien a également noté que par rapport à d’autres chaussures, la Mercu Vortex FG Q1.15 n’a pas de couture, ce qui lui permet de prendre très rapidement la forme du pied.

L’épaisseur joue aussi sur la précision dans la frappe, un aspect important si l’on évolue au poste d’attaquant. « Je joue en défense et on sent que ça alourdit légèrement la chaussure sur les déplacements et on a tendance à perdre en puissance et en vitesse lors de changements de direction. Sur les changements d’appuis, les accélérations et les toucher de balle on sent bien l’épaisseur de la chaussure. Pour moi c’est là toute la différence avec des crampons un peu plus haut de gamme, très souples et très flexibles. »

A ce titre Sébastien conclut que la Mercu Vortex FG Q1.15 est plus une chaussure d’entraînement, notamment compte tenu de son épaisseur. « Je pense qu’elle se déchire moins facilement et qu’on peut faire un certain nombre de séances avant de les abimer. Pour un bon niveau de compétition ou des matchs, il faudra aller chercher une chaussure un cran au-dessus. »

 

« C’est une chaussure qui ira très bien sur terrains secs et synthétiques. »

 

Comme le fait remarquer Sébastien, jouer sur plusieurs types de terrains différents, et notamment sur du stabilisé, une surface très dure, peut avoir un impact sur la durée de vie d’une paire de crampons. « Le gros problème des chaussures c’est qu’elles se déchirent toutes sur le côté intérieur, le cuir ne tient pas. Les joueurs que j’entraîne c’est pareil. Par contre sur la Mercu Vortex FG Q1.15 le plastique noir sur le bord de la chaussure a l’air costaud. »

Pour Sébastien, la Mercu Vortex FG Q1.15 est une chaussure qui s’adresse à tout type de joueur amateur s’entraînant sur terrain synthétique. « La stabilité sur terrain humide c’est plus compliqué, c’est lié à la taille des crampons, très courts à l’avant et longs à l’arrière. Sur herbe et terrains humides on va facilement glisser. C’est une chaussure qui ira très bien sur terrains secs et synthétiques. »

Les crampons Nike Mercu Vortex FG Q1.15 sont disponibles en magasin ou sur notre boutique en ligne au prix de 54,99€.

Merci Sébastien ! ;)

 

Ajouter un commentaire

9 × = 27