Running

Mizuno Wave Ultima 6 / Asics Gel Nimbus 16, le test

2

le 19 mars 2015 - Test, Performance - Running

  • ASICSMIZUNO_slide
  • ASICSMIZU_romain2
  • MIZU_slide2
  • ASICS_slide4

Romain Chamot est vendeur montagne chez GO Sport, mais pas que ! Traileur enthousiaste, il partage sa passion et nous parle des deux paires de running qu’il a testées : la Mizuno Wave Ultima 6 et l’Asics Gel Nimbus 16.

Du trail, du cross, du cyclisme sur route, de la rando, du ski de fond… en tout Romain s’entraîne au minimum 3 fois par semaine. « Tout dépend de la saison. L’hiver je fais beaucoup de ski de fond, en période estivale c’est essentiellement de la course à pied avec différents types d’entraînements, de l’endurance, du travail de seuil, du fractionné… »

Romain ne se voit pas arrêter le sport. « J’en ai besoin. J’ai toujours fait du sport, et arrêter pour moi c’est inconcevable. Je serais beaucoup moins bien. » Une passion qui lui permet également de mieux répondre aux attentes de ses clients en magasin : « Vu que j’utilise pas mal de produits parce que je suis intéressé par tout ce qui est un peu technique, ça m’apporte pas mal de connaissances. »

Ses prochains objectifs ? La course Sierre-Zinal en août prochain : une épreuve de montagne en plein cœur de la Suisse de 31 kilomètres avec 2200 mètres de dénivelé. « C’est une course de renommée internationale, il y a un gros plateau au départ. Je vais y aller pour découvrir. »

 

 « J’ai toujours fait du sport, arrêter pour moi c’est inconcevable. »

 

Haut niveau oblige, côté équipement Romain avoue être très exigeant. « Je tourne au moins avec 5 ou 6 paires par an. Niveau textile j’aime bien avoir des vêtements de compression. Il y a plusieurs marques auxquelles je suis fidèle parce que j’y trouve mon compte, mais après tout dépend des modèles. »

Romain a testé les Mizuno sur environ 3 semaines, sur route et chemin pour des entraînements un peu longs jusqu’à 1h10, et lors de séances d’endurance et de fractionné court. Premier constat de notre traileur : « Sur routes et chemins propres elle va très bien mais ce n’est pas une chaussure de trail. Il n’y a pas assez d’accroche pour de la montagne, surtout si le chemin est un peu gras et herbeux. »

Un produit intéressant qui s’adresse à des coureurs peu orientés vers la compétition, de l’avis de notre testeur. « C’est une chaussure polyvalente, stable, légère, avec un bon amorti et un chausson confortable pour des sorties un peu longues et du petit travail de seuil. »

Romain souligne que la Mizuno est particulièrement souple à l’avant pied. « Souplesse ne veut pas forcément dire dynamisme… mais si on recherche un produit pas trop cher, sans être trop exigeant, elle passe sans problème sur du fractionné.

Une chaussure dynamique et légère est préférable pour du fractionné, du seuil et des exercices orientés vitesse selon Romain. « Pour des sorties plus longues, il faut une pose du pied optimale et donc de l’amorti et de la stabilité. Avec la Mizuno Wave Ultima 6 il y a du maintien, du confort, de l’amorti, elle est très polyvalente, mais après c’est toujours difficile d’avoir un bon produit à la fois sur route et sur terrain gras. »

Malgré les nombreux atouts de la Mizuno Wave Ultima un détail en particulier a dérangé Romain : les lacets. « Ils ne coulissent pas assez, du coup ça a tendance à comprimer le haut du coup de pied. » La chaussure aurait également pu être plus légère selon Romain.

Avis également aux runners intensifs… « Le petit bémol de l’Ultima c’est que c’est une super chaussure mais qui se fatigue assez vite, » explique notre testeur.

Au final La Mizuno Wave Ultima 6 convient selon lui très bien « à un coureur qui n’est ni trop exigeant, ni très orienté compétition, pratiquant le running 2 à 4 fois par semaine et recherchant une chaussure polyvalente, légère avec de l’amorti, de la stabilité et la possibilité de faire quelques accélérations. »

Romain a également testé la Asics Gel Nimbus 16. Premières impressions positives : « Elle est vachement sympa et vraiment réussie niveau design et colori ! » Elle s’avère différente de la Mizuno, avec notamment une très bonne accroche sur routes et chemins. « Sur terrain gras on voit tout de suite la différence.

Tout comme pour la Mizuno, Romain a essentiellement fait des sorties de plus d’une heure avec ses Asics. « Je les destine plus à des sorties longues et à de l’endurance. Elle est en revanche peu adaptée à des sorties de vitesse. Elle a un peu de flexion mais pas vraiment de dynamisme et est légèrement bridée sur l’avant pied. »

Et justement, le poids des Asics Gel Nimbus 16 n’est pas gênant sur ce genre de sortie. « Elle est plus lourde que la Mizuno, ce qui veut dire plus de protection au niveau du pied, beaucoup de stabilité, beaucoup d’amorti et un chausson très confortable. Côté confort on est vraiment sur de la super chaussure.»

A la recherche d’une chaussure ultra dynamique pour vos séances de fractionné ? Les Asics ne sont peut-être pas faites pour vous, car comme le souligne notre testeur « C’est toujours compliqué d’avoir du dynamisme quand on a de l’amorti. Je n’aurais pas idée de l’utiliser pour du fractionné. Elle n’est pas très dynamique donc moins performante sur du fractionné court. Mais elle peut éventuellement être intéressante sur des séances de seuil étant donné qu’elle a pas mal d’amorti. »

Le maintien du pied est quant à lui assuré par un système de laçage qui vient bien envelopper le coup de pied. « Je trouve ça très bien. Elle offre une très bonne stabilité latérale. Niveau amorti et stabilité on est vraiment un cran au-dessus de la Mizuno. »

Parmi les « plus » de la Asics par rapport à la Mizuno, « un mesh bien ventilé, plus travaillé et une bonne respirabilité. En termes de résistance à l’abrasion de la semelle on est aussi là encore un cran au-dessus. Je pense que la durée de vie de la Mizuno sera plus limitée. »

Au final, Romain recommanderait la Asics Gel Nimbus 16 à des coureurs adeptes des sorties longues recherchant amorti et stabilité. « C’est une chaussure qui va performer sans problème sur des longues distances là où l’Ultima est limitée au semi. Beaucoup de personnes viennent en magasin et nous disent ‘je veux beaucoup d’amorti parce que j’ai mal au dos’. Ça les rassure d’avoir beaucoup d’amorti. »

 

La chaussure Mizuno Wave Ultima 6 est disponible en magasin ou sur notre boutique en ligne, au prix de 120€. La Asics Gel Nimbus 16 est elle aussi disponible en magasin ou sur notre site au prix de 165€.

Merci Romain ! ;)

 

Commentaires 2

bruno62217 le 26 juin 2015, à 08:54

Bonjour,

Merci pour votre évaluation….j’ai la chance d’ avoir eu la l’asics pour 102 € en promo et à …go sport!
J’ai plus “qu’à!”, sachant que je fait de la course en mode “Baroudeur”.
Je télécharge des circuits (20-30km)sur ma montre, prends mon sac d’autosuffisance et hop….vive l’aventure!!!
Je pense qu’avec ces chaussures, je me sentirais en sécurité…maintien, solidité, accroche!
Par contre pour les courses “d’entrainement” 2 x semaines pour des distances de 10 kms, je mets des adidas boost!
Sportivement

GO Sport le 26 juin 2015, à 11:42

Bonjour Bruno, et merci pour votre contribution!
Nous sommes ravis que vous ayez trouvé les Asics Gel Nimbus 16 dans l’un de nos magasins.
Nous ne pouvons que vous souhaiter bon courage pour la suite de vos aventures…
Sportivement,
L’équipe GO Sport

Ajouter un commentaire

5 − = 4