Running

Tenue pour courir X-Bionic, le test

le 9 mars 2015 - Test, Performance - Running

  • XB_slideb
  • XB_slideb2
  • XB_slideb3
  • XB_slideb4
  • XB_slideb5

Double champion du monde de pentathlon moderne en 2013 et 2014, Valentin est aussi un sportif accompli, lauréat de la Bourse d’Excellence GO Sport. Il a profité de ses 30 heures d’entraînement hebdomadaires pour tester la tenue pour courir X-Bionic. Suivez le guide !

Natation, cross… depuis son plus jeune âge, Valentin est un véritable touche-à-tout. Il intègre en 2007 une section sports-études en pentathlon moderne, un sport pluridisciplinaire composé de natation, d’escrime, d’équitation et de course / tir. Il se qualifie aux championnats du monde minimes, et c’est la révélation : « Quand j’ai reçu mon survêtement de l’Equipe de France, j’étais tellement fier, je me suis dit pas question que ce soit la dernière fois ! »

Comme beaucoup de sportifs, l’équipement tient une place de choix dans les entraînements de Valentin. « Je suis très exigeant sur le textile, ça fait partie de la performance. La qualité c’est important, notamment pour avoir chaud l’hiver et éviter par exemple le t-shirt qui colle à la peau à cause de la transpiration quand on arrive au stand de tir. »

“Je n’avais jamais testé quelque chose d’aussi technique.”

 

Valentin a testé la tenue X-Bionic pour courir, mais aussi lors d’une séance de préparation physique. Il avoue avoir été surpris par la technicité. «  Je n’avais jamais testé quelque chose d’aussi technique. Je n’ai ressenti aucune gêne. La tenue est moulante, confortable, ultra souple et elle supporte tous les mouvements. »

Solide et élastique, la tenue X-Bionic a immédiatement conquis Valentin. « On peut s’étirer avec, le tendon lâchera avant les coutures ! »

Petite mise en garde de notre testeur cependant : « Quand on fait autre chose que de la course, c’est un peu fragile. J’étais sur le ventre pour travailler les lombaires et quelques fils se sont tirés. Attention donc si on fait des exercices au sol. »

Autre détail qui a tout son importance, haut et bas sont très bien coupés et bien que le haut ne soit pas trop court, il a parfois tendance à remonter quand on le porte par-dessus le pantalon « C’est très agaçant quand ça remonte. »  L’astuce de Valentin : rentrer le haut dans le pantalon. « C’est fait pour ça ! »

Valentin a testé la tenue dans un grand stade couvert avec des courants d’air : la respirabilité est au rendez-vous. « Le haut comme le bas ne sont jamais mouillés, la tenue est aérée mais sans perte de chaleur. Elle tient chaud quand il fait froid mais ne tient pas trop chaud quand il fait chaud. » Une tenue qui s’est donc avérée idéale pour les séances d’entraînement intensif de Valentin.

Le haut à manches longues X-Bionic testé par Valentin, très technique, est vite devenu comme une seconde peau pour notre pentathlète. « Une fois mis on ne le sent plus, et contrairement au coton qui bouge et se balade pendant l’effort, le haut X-Bionic moule parfaitement le corps. »

 

“Je me sens très, très bien dedans.”

 

Seul bémol de l’avis de notre testeur ? Le haut est très moulant et la couleur Orange Sunshine un peu trop flashy et voyante pour Valentin du haut de son mètre 95. « Il met en avant les personnes athlétiques et est particulièrement adapté pour des séances de musculation. C’est aussi une bonne sous-couche qui est respirante, c’est ça l’avantage. » Et en effet, le haut « permet de rester bien au sec même sous un pull et un coupe-vent ».

Valentin a en revanche immédiatement adopté le bas. « J’ai beaucoup aimé les nuances de gris / noir. J’aime bien les tenues un peu plus discrètes. » Il avoue même avoir plus utilisé le bas que le haut lors de ses entraînements : « J’en suis très content, je ne mets quasiment plus que lui. Je me sens très, très bien dedans, et il est vraiment respirant, notamment au niveau de l’entrejambe, même après plusieurs séances. Pas besoin de le laver tous les jours, même quand on transpire dedans il ne retient pas les odeurs. En 6 semaines j’ai dû le laver 2 à 3 fois, il n’y a pas de mauvaises odeurs. »

L’aspect contention est un plus qui ne peut qu’optimiser la performance selon lui : « Le pantalon sert les cuisses et les mollets, ça aide pendant et après l’effort, et ça facilite la récupération. »

Et lorsque les températures baissent pas besoin de rajouter une seconde couche sur le bas. « Quand il fait froid il suffit. » Le haut a également passé le test : « J’ai couru à la montagne sur les pistes de ski en le portant sous un pull et un coupe-vent. Il n’était pas trempé. »

En bref la tenue pour courir X-Bionic est idéale pour l’hiver et l’intersaison, et Valentin la recommande à tous. « Inutile d’être bon pour être à l’aise en courant. Les sensations que procure la tenue X-Bionic ne peuvent être que bénéfiques. Elle sèche vite, elle est agréable, souple et ne sent pas mauvais…en bref, elle est faite pour tout le monde ! »

Le t-shirt run trick X-Bionic est disponible en magasin ou sur notre boutique en ligne au prix de 125€. Le pantalon run de X-Bionic est quant à lui disponible au prix de 120€.

Merci Valentin ! ;)

 

Ajouter un commentaire

× 5 = 35