Fitness

Tapis de course Pro-Form, le test

le 9 février 2015 - Test, Performance - Fitness

  • PROFORM_slide
  • PROFORM_slide2
  • PROFORM_slide3

Stéphane est magasinier et vendeur running / cycle au magasin GO Sport de Rennes. Marathonien chevronné ET passionné, il a testé pour nous le tapis de course Pro-Form Performance 650. Suivons le guide !

Avant de rejoindre GO Sport, Stéphane passe 25 ans dans l’armée en tant que moniteur de sport. Il y enseigne entre autres trois disciplines clés : natation, course d’orientation et course à pied.

Course à pied qu’il pratique à l’époque tous les weekends, pour le plaisir, et qui lui permet au fil des années de remporter près d’une douzaine de titres. C’est ainsi qu’en 1996 il termine 26ème sur 18 000 aux 20 kms de Paris, et remporte le trophée champion de France Entreprise. En 2008 Stéphane est également champion de France d’Ekiden (marathon en relais).

Après une blessure au talon d’Achille Stéphane privilégie aujourd’hui repos et reconstruction. « On a monté avec mes voisins un club de VTT. Quand je ne peux pas courir je fais du vélo, ça me permet de ne pas perdre mon niveau physique. »

Maintenir des entraînements réguliers en plein cœur de l’hiver c’est un peu plus dur selon lui. « La nuit tombe vite, il faut jouer avec les horaires. Et grâce au tapis de course ProForm Performance 650 j’ai pu doubler mes fréquences d’entraînement. Sans lui je serais resté à l’intérieur. »

Pratiquer une activité physique au quotidien permet à Stéphane d’évacuer le stress de la journée et de mieux conseiller ses clients : « Je fais les podiums depuis les années 90, donc je connais bien les clubs de la région, et les gens qui viennent au magasin me connaissent. Ils me demandent mes chronos, je les conseille souvent pour des entraînements au pied levé. C’est un avantage. »

 

“Quand on pratique une activité à l’intérieur, il faut que ce soit ludique” 

 

Avant de tester le tapis Pro-Form, Stéphane avait déjà eu l’occasion, notamment à l’armée, de tester des tapis de course en salle. « Ça permet de ne pas perdre physiquement quand les hivers sont trop longs, même si c’est quand même plus sain de courir à l’extérieur. Je vends énormément d’appareils de fitness de ce type, mais je conseille toujours à mes clients de sortir s’aérer dès qu’ils en ont la possibilité. »

Stéphane connaissait bien la marque avant d’effectuer le test. « Pro-Form c’est la marque de tapis et la référence que l’on vend le plus en magasin. Aucun retour négatif pour des tapis en panne ou cassés.» Un gage de fiabilité selon lui.

Avec ce tapis « on reste dans la continuité de ceux en magasin, avec une console un peu différente : ils ont mis à droite et à gauche deux petites niches pour placer des bouteilles d’eau, et une réglette juste en dessous des touches qui permet de poser une tablette par exemple. » La praticité est donc au rendez-vous.

Côté encombrement, le Pro-Form présente de nombreux atouts… de taille ! « Il est plus large et plus long, certes un peu plus encombrant mais une fois plié il ne prend pas plus de place, même si dans un studio ça peut être compliqué ! »

Eh oui, et le Pro-Form malgré sa taille est très facile à manœuvrer. « Je l’ai emmené tout seul, plié sur ses roues. Il n’est pas plus lourd que ça, la charge est bien répartie. Pas besoin d’être Musclor pour le déplacer ! »

Stéphane l’a placé dans son garage, face à une fenêtre pour pouvoir ventiler la pièce. « Quand on pratique une activité à l’intérieur, il faut que ce soit ludique, qu’on prenne du plaisir, sinon on se lasse. Et puis avec le Pro-Form on transpire, d’où l’intérêt des emplacements pour les bouteilles d’eau et d’être dans une pièce ventilée. »

Stéphane note que là où certaines autres marques proposent des tapis plus fins, bien pour la marche mais peu adaptés pour courir, sur le Pro-Form « ce qui est bien c’est que le tablier n’est pas trop petit, et donc bien adapté à la course à pied. On n’a pas peur de tomber. »

En termes d’utilisation, le Pro-Form est bien fait et sa mise en route est simple. « Aucune difficulté pour l’utiliser au quotidien. Un de mes fils est malvoyant, il s’en est servi, je lui ai simplement montré comment mettre en marche et arrêter : le cadran est visible avec des chiffres assez gros, bien fait et il ressort particulièrement bien. »

Côté programmes, « c’est très bien étudié. Il y a toujours une première phase d’échauffement, c’est progressif, aussi bien sur la vitesse que sur l’inclinaison du tapis. »

 

“Ce que j’ai aimé c’est son amorti.”

 

Vitesse maximum enregistrée ? 18km/h. C’est amplement suffisant selon Stéphane. « Avant d’arriver à 18km/h, vitesse atteinte par des coureurs expérimentés, il faut passer des paliers. J’ai tout testé, en commençant à 6 km/h pendant une minute, puis 9 km/h pendant 2 minutes. On s’aperçoit vite qu’on peut augmenter, on arrive facilement à 12km/h. »

Stéphane a particulièrement apprécié le signal sonore qui retentit au moment du changement de vitesse et du passage d’un palier à l’autre qui intervient toutes les minutes. « Pour l’inclinaison du tablier le signal sonore est différent, ça clignote au niveau de la console. Le tablier se lève ou descend, c’est progressif, ça simule vraiment un faux plat montant. »

Et justement le tablier constitue LA bonne surprise pour Stéphane. « Ce que j’ai aimé c’est son amorti. J’ai couru avec mes chaussures de compétition, plus légères et avec moins d’amorti, et j’ai été agréablement surpris : le tablier reste souple. »

Seul inconvénient, ce dernier s’avère être légèrement bruyant. « Au début on a l’impression de courir sur une planche en bois, mais on s’y fait, et au fil des utilisations on y fait de moins en moins attention. » L’astuce de notre testeur ? Quelques dalles de plastique et le tour est joué !

D’autre part aucune crainte à avoir quant à la stabilité de l’appareil. « Il ne va pas se déplacer 10 cm en arrière ou en avant. Il est très stable. »

Vous avez dit pratique ? Autre point positif selon Stéphane, le fait que l’on ait accès à certaines fonctionnalités du tapis sans jamais avoir à sortir du programme sélectionné. « Dans les programmes enregistrés l’inclinaison se fait toute seule mais on peut incliner plus ou moins son tablier sans jamais sortir du programme. » Idem pour la vitesse qui est modulable quel que soit le programme sélectionné.

Mis à part la possibilité d’avoir accès à une multitude de variantes, de la vitesse, en passant par les calories brûlées et les pulsations cardiaques, l’avantage non négligeable du Pro-Form c’est qu’il permet de travailler tout le corps. « Tout est sollicité sur un tapis de course. »

« Pour moi le Pro-Form est un complément. Il peut aussi servir à s’échauffer avant un entraînement dehors. Ou bien permettre de reprendre progressivement une activité après une blessure. »

Stéphane conseille le tapis de course Pro-Form à toute personne n’ayant pas le temps de faire une séance à l’extérieur à cause du temps. « C’est un bel appareil qui s’adresse à des sportifs intensifs ou occasionnels, qui veulent avant tout se faire plaisir. »

Retrouvez les produits de la marque Pro-Form en magasin et sur go-sport.com.

Merci Stéphane ! ;)

 

Ajouter un commentaire

× 8 = 48