Tennis

Capteur tennis Zepp, le test

le 8 décembre 2014 - Test, Performance - Tennis

  • ZEPP_slide

Conseiller vendeur pratique sportive spécialisé dans le tennis et le fitness au magasin GO Sport de Boulogne-Billancourt, Thomas LALANE a testé le capteur tennis Zepp. Suivez le guide !

La petite balle jaune, Thomas pratique depuis maintenant 10 ans. « J’ai obtenu mon Brevet d’Etat et donné des cours à des juniors et des adultes pendant 5 ans. »

Etudiant dans une filière sportive, Thomas a toujours fait beaucoup de sport. « Je tournais à environ 25 heures par semaine: natation, volley, handball. Depuis que j’ai commencé à travailler j’essaye de faire ma séance tous les jours. Je suis hyperactif, c’est l’occasion de me canaliser, et puis c’est toujours mieux d’être passionné pour conseiller des passionnés, de pouvoir donner un avis sur un produit en tant que sportif et pas seulement en tant que vendeur. »

Côté équipement, Thomas est plutôt exigeant. « Du bon matériel va permettre d’aller plus loin en termes de jeu, surtout au tennis. Ma raquette par exemple me force à jouer à 300%, à être tout le temps sur le bon geste, le bon placement… »

Et justement quoi de mieux pour comprendre son jeu et améliorer ses performances qu’un capteur Zepp ? « Il y a toujours ce challenge d’avoir accès à ses données pour faire toujours mieux. »

L’un des points forts du capteur ? Ses deux modes d’analyse. Tout d’abord son mode service, qui permet de reconstituer et de décomposer le geste en 3D. « J’ai trouvé ça génial… dommage que la 3D ne soit disponible que sur le service. »

Thomas avoue avoir été surpris par les données. « Le capteur raisonne en termes de vitesse de bras à laquelle il associe une tranche de vitesse de balle correspondante. Tu sais tout de suite si tu es dans la bonne tranche. J’ai fait le test avec le radar de service, ça correspond à 10% de moins que le radar. Il y a une faible marge d’erreur. »

       

Quant au mode tracking ou analyse de données, un seul clic suffit pour analyser et donc améliorer chaque coup et chaque effet. « Au bout de 2 heures de jeu et 800 balles frappées, tu as une bonne idée de tes performances. »

 

       

Parmi les données auxquelles le joueur a accès, une courbe d’activité avec le niveau de précision et un graphique avec le pourcentage de balles centrées. « Tu vois ta courbe d’activité, avec le niveau de précision et de puissance, tout ça accessible en un clin d’œil, pour étudier si tu as bien centré tes balles, si ton effet est bien quand tu fais un slice par exemple. »

Autre point fort du capteur Zepp le fait que toutes les données soient enregistrées au jour le jour, automatiquement. « L’appli est tellement bien faite que c’est un plaisir de lire les données. C’est facile à comprendre, il n’y a jamais plus de 3 données sur la même page. » Le partage des données est par ailleurs très facile. « Tu peux par exemple envoyer à ton prof de tennis les données du capteur pour mettre en place des exercices. Les infos se partagent rapidement sur les réseaux sociaux. »

En revanche le poids du capteur (7,7g) peut présenter, d’après notre testeur, un inconvénient. « Ça te change l’équilibre de la raquette. »  Dommage également que l’adhésif qui permette de fixer le capteur directement sur la raquette soit à usage unique. Car en effet l’embout multi-activité en caoutchouc qui se fixe avec un élastique peut s’avérer « gênant quand tu prends la raquette en bas du manche. »

Bien que changer de mode à distance ne soit pas possible, Thomas a trouvé LA solution : « si je suis en mode service et que je veux jouer un match pour passer en mode analyse données, il n’y a pas de contrôle à distance… donc il faut jouer avec le téléphone en poche ! »

Thomas aurait par ailleurs apprécié un mode instantané qui informe le joueur sur ton style de jeu et qui lui permette aussi de se corriger seul. « J’aurais aimé avoir un aperçu en direct de ce que  fais, que je puisse voir ma raquette sur l’appli et que je puisse taper la balle et voir immédiatement comment je l’ai centrée. »

Notre tennisman a fait essayer le capteur à ses anciens élèves, de niveaux différents, et le verdict fut sans appel : « Ils étaient tous super contents de pouvoir voir à combien ils tapaient ! »

Il souligne à ce titre l’intérêt du capteur dans un but pédagogique, en tant qu’entraîneur. « Il m’a permis de gérer ma séance par rapport aux lacunes de mes élèves. C’était très ludique. » Selon Thomas, « ce n’est pas un outil pour apprendre seul, il ne fera que t’informer sur ton style de jeu. C’est bien pour les gens qui souhaitent progresser dans un contexte de cours. »

Prochaine étape selon Thomas : « une appli évolutive avec la possibilité de se créer un programme d’entraînement avec des objectifs à remplir. »

Au final, le capteur Zepp est de l’avis de notre testeur un outil intuitif et facile d’utilisation qui, grâce à ses données précises va permettre au joueur de progresser en déterminant ses forces et ses faiblesses. 

Il s’agit d’après Thomas de l’outil idéal dans lequel pourrait par exemple investir un club de tennis pour des séances encore plus interactives : « ça peut permettre de développer un nouveau style d’entraîneur connecté ! »

Le capteur de tennis Zepp est disponible en magasin ou sur notre boutique en ligne au prix de 150€.

Merci Thomas ! ;)

 

Ajouter un commentaire

1 + = 3