Running

Petit lexique du running

le 2 septembre 2014 - Tendance, Actualité - Running

  • RUNNER_slide

Et si on vous disait que ce weekend on se fait un run en fractionné ?

Si vous n’avez aucune idée de quoi nous parlons, ce petit lexique vient de tomber entre de bonnes mains ;) Nous vous apprenons à parler « runner » couramment. Suivez le guide !

 

C comme…

Cardio : se dit d’un entraînement ou d’activités exclusivement dédiées à l’amélioration de vos capacités cardio pulmonaires, en salle ou en extérieur. On brûle des calories, on renforce le duo cœur-poumons… le cardio c’est bon pour la santé !

 

E comme…

Endurance : Il s’agit de l’allure de base, ni trop lente, ni trop rapide, au cours de laquelle l’effort fourni et l’apport en oxygène aux muscles est parfaitement équilibré. Cela correspond à 70% de la FCMax. On dit d’un runner endurant qu’il « a de la caisse » sous-entendu il peut tenir cette allure pendant des heures… en mode Marathon Man

 

F comme…

FCMax : il s’agit de la Fréquence Cardiaque Maximale, à savoir le nombre de battements de votre cœur lorsque vous poussez votre organisme au maximum. L’outil idéal pour connaître votre FCMax ? Le cardio-fréquencemètre bien sûr !

FCR : votre Fréquence Cardiaque au Repos (aussi appelée FCMini). Il s’agit du nombre de battements de votre cœur au repos sur une minute. La moyenne se situe autour de 60-70 battements. C’est un excellent indicateur de votre condition physique qui dépend entre autres de votre hygiène de vie, de votre niveau de stress, de votre nombre d’heures de sommeil par exemple.

Fractionné : S’entraîner en fractionné signifie courir à 95% (voire un peu plus) de sa FCMax en alternant les phases de course rapide et les phases de récupération (marche ou course plus lente). Les objectifs du fractionné ou « Interval Training » ? Endurance, vitesse et oxygénation. Bref, le fractionné c’est un peu LE passage obligatoire, même si pas toujours très agréable, si vous vous préparez par exemple à un marathon.

 

K comme…

Kilos : il s’agit de l’abréviation couramment utilisée par le coureur pour désigner… les kilomètres courus et non les kilogrammes perdus !

 

P comme…

Pronateur : se dit d’un coureur dont les appuis se trouvent sur l’intérieur des pieds. Un bon indicateur de votre type de foulée? L’usure de votre paire de running ;)

 

S comme…

Semi : remorque ? Non, marathon ! Se dit d’une moitié de marathon (42,195 kilomètres), soit 21,1 kilomètres.

Seuil d’aérobie : il s’agit du seuil d’endurance. Le coureur est à environ 70% de sa FCMax et peut courir des heures à cette même vitesse. Il s’agit de sa vitesse de croisière. Lorsque ce seuil est dépassé, on parle de seuil d’anaérobie. La VO2Max est alors atteinte par le coureur, qui est à 90% de sa FCMax.

Seuil de lipolyse : seuil à partir duquel l’organisme puise son énergie dans les réserves de graisse. Particulièrement utile si l’un des objectifs de vos runs est de perdre ces quelques kilos en trop!

Supinateur : un coureur dont les appuis se situent sur l’extérieur des pieds est appelé supinateur.

 

U comme…

Universel(le) : par opposition avec les pronateurs et supinateurs, la plupart des coureurs ont une foulée universelle ou neutre, à savoir que leur paire de running présente des signes d’usure sur la partie centrale de la chaussure.

 

V comme…

VMA : Vitesse Maximale d’Aérobie, vitesse à laquelle votre VO2Max est atteinte. Vous avez atteint votre limite, vous consommez un maximum d’oxygène afin de pouvoir faire fonctionner vos muscles.

VO2Max : Votre volume maximum d’oxygène consommé. Passé ce seuil, l’oxygène de vos poumons ne sera plus en mesure de « nourrir » correctement votre organisme et vos muscles. Cela signifie donc que vous avez atteint votre vitesse maximale. Ce seuil peut être augmenté à l’issue d’un entraînement spécifique.

 

Alors, un « petit » 8 kilos pour préparer le prochain semi, ça vous dit ? ;)

Ajouter un commentaire

9 × 8 =