Outdoor

Bien choisir sa protection solaire

le 25 juillet 2014 - Conseils, Performance - Outdoor

  • protection_SLIDE

Cet été et à chaque fois que vous pratiquez une activité sportive en plein air par beau temps, votre ennemi numéro 1, c’est le soleil. Il est donc primordial de bien vous protéger. Petit cours de rattrapage…

Avant de rentrer dans le vif de notre sujet quelques règles de base: tout d’abord éviter les expositions prolongées entre 12 et 16h au moment où le soleil est au plus haut, et ne pas oublier la paire de lunettes de rigueur pour protéger ses yeux et la casquette contre les insolations.

Eh oui car aussi étrange que cela puisse paraître, vos yeux sont eux aussi sujets aux coups de soleil… au même titre que vos lèvres. Le stick pour les lèvres ce n’est donc pas que pour l’hiver sur les pistes de ski. On vous fait confiance vous lui trouverez bien une petite place dans votre sac de plage ? Et pour tout le reste, il y a la crème solaire !

FPS kézako ?

Il s’agit du Facteur de Protection Solaire, qui varie de 6 à 50+. Attention cependant, s’il est vrai que plus le FPS est élevé plus vous serez protégés, cela ne signifie pas pour autant qu’une seule application d’un indice de protection élevé (FPS > 30) suffira pour une journée d’activités, d’autant plus si vous vous trouvez en bord de mer : le sable réfléchissant entre 15 et 20% des rayons, l’écume 25% et la mer 10%.

Waterproof or not waterproof ?

Ne vous fiez pas aux mentions « résistance à l’eau » figurant sur un certain nombre de tubes de protection solaire. Si vous vous préparez à une petite séance de surf ou à un plongeon dans la piscine, sachez qu’une crème solaire s’éliminera au fur et à mesure de vos baignades et de vos essuyages. Le secret donc ? Renouveler très régulièrement les applications. CQFD.

Protection au naturel

Il existe par ailleurs quelques astuces pour protéger votre peau du soleil de manière plus naturelle.  Vous n’êtes pas sans savoir que le jus de carotte entretient le bronzage, mais saviez-vous que certains aliments dits « photo protecteurs » comme les agrumes, les fraises ou encore les tomates, permettent de vous protéger en profondeur de l’action du soleil ? A vous les bonnes salades !

Dernier point et non des moindres, contrairement à ce que l’on pourrait penser, les peaux bronzées ne sont à l’abri ni des coups de soleil (provoqués par les rayons ultraviolets B ou UVB) ni du vieillissement de la peau (sous l’action des rayons ultraviolets A ou UVA). Une seule solution : hop, tous à la crème ! Et pour les tout petits, il existe même des hauts anti-UV manches longues parfaits pour leurs activités à la plage, à la piscine ou au jardin. Pratique, non? ;)

Ajouter un commentaire

2 − = 1