Tennis

Interview Pierre Fusade, pionnier français du tennis fauteuil

le 6 juin 2014 - Actu, Actualité - Tennis

  • Slide-Article
  • slide2
  • Slide-Article

GO Sport, partenaire de la Fédération Française Handisport, met en place une opération de collecte pour soutenir le financement de l’handisport dans l’hexagone : rendez-vous en caisse de votre magasin GO Sport pour effectuer un don !
A cette occasion, découvrez l’interview de Pierre FUSADE, président du comité d’organisation de l’Open de France BNP Paribas et cadre technique à la Fédération Française Handisport.


Pour ceux qui n’en ont jamais entendu parler, pourriez-vous nous présenter en quelques mots l’Open de France BNP Paribas ? Quand et comment a-t-il été créé ?

C’est de l’histoire ancienne ! C’était le tout début de la mise en place du tennis fauteuil en France. Il y avait eu deux éditions avant, qui ont ensuite été reprises et l’Open de France est né. Didier Allanic, aujourd’hui codirecteur de l’Open, et moi-même avons été à l’origine de la création de l’évènement. Au niveau international l’Open de France BNP Paribas fait aujourd’hui partie des valeurs sûres. C’est devenu une référence. Il est d’ailleurs classé depuis 2010 parmi les tournois ITF « Super Series » et figure dans le top 6 des tournois mondiaux.

Ancien numéro un français, vous êtes l’un des pionniers du tennis fauteuil en France. Depuis combien de temps pratiquez-vous et comment avez-vous découvert la discipline ?

Je pratiquais le tennis avant mon accident, puis j’ai découvert que l’on pouvait continuer à jouer malgré son handicap. Mais à l’époque il n’y avait pas encore de structures. Jean-Pierre Limborg, alors étudiant, a découvert le tennis fauteuil aux Etats-Unis. Il m’a approché puis nous avons ensuite contacté la FFT, puis la FFH. Tout a démarré comme ça, avec une 1ère approche à la fin des années 1980.

Parlez-nous un peu de cette 29ème édition. Combien de nations sont représentées ?

Cette année 29 nations sont représentées, avec un total de 109 inscrits. Nous aurons notamment le plaisir d’accueillir les français qui viennent de remporter aux Pays-Bas le titre de champions du monde de tennis fauteuil par équipe.

Vous travaillez en étroite collaboration avec la Fédération Française Handisport. Quel est votre rôle au sein de la FFH ?

En effet. Je suis cadre technique jeunesse et sport au sein de la Fédération Française Handisport et l’Open de France BNP Paribas n’est qu’une de mes nombreuses missions. Je participe entre autres à la valorisation des savoirs au sein de la Fédération et je suis actuellement en train de mettre en place une bibliothèque physique et numérique. Je réalise également un travail de formation auprès des professeurs de tennis pour la mise en place du tennis fauteuil en club. Au fil des années environ 300 enseignants ont été formés au tennis fauteuil.

De votre point de vue en quoi l’engouement des médias et du public pour le tennis fauteuil et le handisport en général a-t-il évolué en 30 ans ?

Les choses ont beaucoup évolué en 30 ans. Nous avons passé un cap depuis l’année dernière. Pendant l’Open les matchs ont lieu la semaine et le weekend, ce qui nous permet de remplir la tribune du court central. Le parc entourant le Stade la Grenouillère où a lieu l’évènement est particulièrement agréable, c’est un lieu de passage avec beaucoup de promeneurs. Nous attendons cette année entre 2000 et 3000 visiteurs. Le jour où nous devrons refuser du monde, ce sera fantastique !

Comment voyez-vous évoluer le handisport français ces prochaines années ?

En France le tennis a une valeur bien identifiée. Le tennis fauteuil a beaucoup progressé, notamment grâce aux différentes manifestations et à la qualité des tournois organisés. On bénéficie d’un certain rayonnement en province où il est plus facile de communiquer sur un évènement.

Plusieurs joueurs français figurent aujourd’hui dans le top 10 du classement ITF, la France est numéro 1 mondial en doubles et vient de remporter la coupe du monde par équipe aux Pays-Bas. L’image est très valorisante. Et puis Roland Garros c’est l’occasion pour tous de passer voir les épreuves de tennis fauteuil et de réaliser à quel point la discipline est spectaculaire, utile et nécessaire. Notre présence sur Facebook, Twitter et bientôt Instagram cette année nous a également énormément apporté.

L’Open de France BNP Paribas aura lieu du 24 au 29 juin prochain.

Pour plus d’informations rendez-vous sur le site officiel http://www.bnpparibasopendefrance.fr/index.html

Et pour tout savoir des prochaines manifestations handisport, rendez-vous sur le site de la Fédération http://www.handisport.org/

Ajouter un commentaire

+ 1 = 6