Football

Lisbonne, capitale d’Espagne

le 20 mai 2014 - Actu, Actualité - Football

  • Slide-Article5

Une nouvelle page de l’histoire du football européen est en passe de s’écrire samedi soir à l’Estadio Da Luz de Lisbonne puisque ce sera la première fois qu’une finale de la Ligue des Champions opposera deux équipes d’une même ville.

Après l’élimination en demi, sans grande difficulté, du Bayern et des « Blues » de Chelsea, derniers bastions anglais et allemands en lice, le Real et l’Atlético Madrid se retrouveront donc samedi 24 mai pour une finale 100% espagnole et 100% inédite.

Entre Los Blancos et Los Rojiblancos le cœur des Madrilènes balance depuis maintenant plus d’un siècle et pourtant peu importe qui sortira vainqueur de ce face-à-face entre ces deux rivaux historiques, l’Espagne démontre plus que jamais avec cette finale qu’elle figure parmi les grandes nations du football. Le Brésil n’a qu’à bien se tenir !

Et si le PSG a malheureusement perdu son ticket en quart, les Parisiens ayant été éliminés par les hommes de José Mourinho lors du match retour contre Chelsea, la France sera en quelque sorte de la partie en la personne de Karim Benzema et peut être, de Raphaël Varane. Il a en effet été annoncé que l’attaquant français, malgré une blessure à la cuisse qui faisait douter de sa présence, participerait bien à la finale aux côtés de son coéquipier Cristiano Ronaldo, qui jouera “à la maison”.

À quelques jours seulement de ce duel au sommet, les pronostics vont bon train. Selon les bookmakers, le Real serait donné vainqueur, bien que l’Atlético soit sur une excellente dynamique grâce à sa victoire en “finale” de la Liga face au Barça. En remportant ce titre de champion d’Espagne, l’Atlético a écarté toute pression pour cette finale de Ligue des Champions : la saison de Los Rojiblancos est une réussite. La pression sera bien sur les épaules du Real Madrid, qui court depuis 12 ans après “la decima”, la dixième Ligue des Champions remporté par le club. La victoire en Coupe du Roi face au FC Barcelone n’y changera rien, si le Real ne remporte pas cette “decima”, cette saison sera bel et bien un échec.

En bref, rien n’est encore joué !

Ajouter un commentaire

7 × 9 =