Outdoor

COMMENT BIEN CHOISIR SON SAC A DOS

le 9 mai 2014 - Conseils, Performance - Outdoor

  • Slide-Article

Adepte des balades randos ? Alors oubliez la valise ou le sac à main… Que vous soyez à pieds ou à vélo, c’est un sac à dos qu’il vous faut ! Oui, mais… Padded ou non ? 30 ou 60 L ? 3 ou 12 poches ?

Vous séchez ? Alors lisez bien ce qui suit…
Il ne s’agit pas de choisir le premier sac à dos qui vous fait de l’œil dans le rayon. Première question à vous poser, le temps que durera votre rando : quelques heures, un weekend ou plus ? De là, vous pourrez sélectionner un volume de rangement adapté à vos besoins. Optez pour un sac à dos 30L voire un peu plus si vous partez pour la journée ou le weekend, et à partir du double (sac à dos 60L) pour plusieurs jours.
Comme son nom l’indique, avec un sac à dos la partie du corps qui sera la plus sollicitée, c’est bien sûr… Votre dos ! Vous l’aurez compris, un seul mot d’ordre, le confort !

Ventilation et évacuation de la transpiration et de l’humidité
Plusieurs options s’offrent à vous : le dos filet pour faciliter la circulation de l’air, le dos ventilé pour bien évacuer la transpiration, ou bien encore un dos, des bretelles et une ceinture matelassée avec des matières qui respirent pour une évacuation de l’humidité et un confort à toute épreuve.

Le système de portage
Portage souple ou plus rigide… Tout dépendra du type d’activité pratiquée. Si vous bougez beaucoup, mieux vaut éviter l’armature en acier dont sont équipés certains sacs à dos. En revanche, ne pas hésiter sur les coussins lombaires et les bretelles avec insert gel garantissant un confort optimal en cas de charge importante : votre dos et vos épaules vous remercieront !
Pour une meilleure répartition des charges, pensez aux sangles de rappel de charge sur les bretelles et à la ceinture, nécessaire pour éviter que votre sac ne « se balade » sur votre dos pendant l’effort.
En cas d’intempéries, optez autant que possible pour un sac avec un chapeau étanche susceptible de protéger efficacement le haut de votre sac. Sachez que certains sacs offrent une cape de pluie protégeant le randonneur ET son sac.

Accessoirisez !
Poches zippées, poches intérieures ou extérieures, poches filet, poche caméra, poche ceinture ou poche à eau, plus il y a de poches, plus c’est pratique… Et plus votre sac risque d’être lourd ! À vous de voir donc !
Certains sacs sont également équipés de portes bâtons voire même de repose mains, un must pour les alpinistes et les grands marcheurs.
Dernière astuce, le rangement. Tout un art. Veillez à ne pas surcharger trop le haut, au risque de déséquilibrer le sac et son porteur. Si vous optez pour un sac avec accès au fond, rangez-y vos vêtements de pluie ou plus chauds afin d’y avoir accès rapidement en cas de besoin, sans avoir à déballer tout votre sac. Rangez malin en facilitant l’accès à des éléments dont vous pourriez avoir besoin en urgence. #CQFD

Alors, c’est qui le Roi de la rando ?

Ajouter un commentaire

4 × = 20