Running

RUNNING : DEFINIR SON PROGRAMME D’ENTRAINEMENT

le 26 mars 2014 - Conseils, Performance - Running

  • Slide-Article2

Courir c’est bien, avec un programme adapté, c’est mieux !

Voici donc quelques éléments à prendre en compte afin de définir votre programme d’entraînement running.

Etape 1 : Apprenez à vous connaître

Jusqu’où pouvez-vous pousser votre corps, et à quel moment vous fait-il comprendre qu’il n’en peut plus ? Quel est votre niveau d’endurance, combien de temps pouvez-vous tenir jusqu’à ce que la fatigue et l’essoufflement s’installent ? Autant de questions qui lorsque vous y répondrez, vous permettront d’adapter et de moduler vos entraînements suivant vos capacités.

Etape 2 : Savoir pourquoi (et pour quoi) vous courez

En effet, tous les coureurs n’ont pas le même niveau et ne souhaitent pas parvenir aux mêmes résultats : certains cherchent à se familiariser avec la course à pied ou à s’entraîner pour le prochain marathon, alors que d’autres veulent simplement affiner leur silhouette en perdant quelques kilos superflus. Vous fixer un but vous aidera donc à mettre en place un programme d’entrainement efficace et adapté à vos envies et à vos besoins.

Etape 3 : Variez les plaisirs !

Votre motivation sur le long terme en dépend : si vous courez deux à trois fois par semaine de 30 à 40 minutes, n’hésitez pas à changer fréquemment d’endroit où vous pratiquez votre séance de running, car céder à la routine pourrait vous démotiver.

Etape 4 : Les bases

Si vous débutez, commencez en alternant course et marche, afin d’habituer progressivement votre système cardio-vasculaire à l’effort. N’augmentez l’intensité qu’une fois que vous êtes capables de finir votre entraînement sans ressentir aucune fatigue.

Et s’il vous est déjà arrivé de penser qu’en plein hiver tous ces coureurs en tenue légère avaient perdu la tête sachez qu’il est inutile de trop vous couvrir ! Si transpirer à outrance ne vous fera pas maigrir, lutter contre le froid en revanche vous permettra de dépenser de l’énergie et donc de brûler des calories. Nous déconseillons donc le port de la doudoune, même aux plus frileux !

Vous ignorez si votre programme est adapté ? Il existe un moyen très simple de le découvrir : si vous terminez votre séance de running à bout de souffle et sur les rotules, c’est que vous avez trop forcé. Courez à votre rythme, car vous risqueriez de vous blesser et de vous décourager très rapidement ! Terminez calmement et sans sprinter.

Et n’oubliez pas : des échauffements, des étirements, du gainage pour muscler dos et abdos (largement sollicités en running), et des chaussures adaptées.

Vous êtes désormais fin prêts à avaler les kilomètres… Alors, vous le commencez quand cet entraînement ?

Ajouter un commentaire

+ 3 = 9