Divers

C’est squashment bien

le 25 février 2014 - Tendance, Actu, Actualité - Divers

  • Slide-Article

Plus besoin de faire partie de l’aristocratie britannique pour taper une balle entre 4 murs. Le squash rencontre un certain succès depuis quelques années, vous laisserez-vous tenter ?

En ville, le squash s’est toujours bien porté : 4 murs, 2 raquettes et 1 balle suffisent pour le pratiquer. Il se joue sur un terrain de jeu entièrement entouré de murs. Les deux joueurs partagent et défendent alternativement la même surface de jeu. Un match de squash se joue en 3 jeux gagnants, chaque jeu se joue en 11 points. En gros, les règles sont assez proches de celles du tennis, vous ne serez pas dépaysés.

Longtemps considéré comme un sport d’élite, le squash se démocratise. De nouvelles salles s’ouvrent régulièrement en France, preuve du regain d’intérêt dont fait preuve ce sport plus que centenaire. C’est tout simplement l’un des sport phares en Angleterre et dans certains pays d’Asie (Pakistan, Malaisie…) : sur les 16 dernières années, 13 des 16 numéros un mondiaux étaient anglais ou pakistanais ! Mais depuis 2004, sa popularité a significativement augmenté en France, notamment grâce aux exploits du français Thierry Lincou, devenu le premier numéro un mondial non-ressortissant de l’Angleterre ou de ses anciennes colonies. Et ouais, COCORICO !

Intense, le squash est l’un des sports les plus dépensiers en calories : trois quarts d’heure de match équivalent à  2 heures de tennis ou 8 km de course à pied. En plus d’une bonne coordination et de la rapidité, il nécessite donc une excellente condition physique. Pour beaucoup, il est ainsi devenu LE sport défouloir incontournable !

Si vous souhaitez vous y mettre, sachez qu’il existe plus de 400 clubs en France. Alors, à vos raquettes !

Ajouter un commentaire

9 × 4 =