Sport d'hiver

Bas les masques !

le 6 février 2014 - Conseils, Produits, Performance - Sport d'hiver

  • Slide-Article

Que vous soyez skieur amateur ou confirmé, le masque de ski, au même titre que les gants, est un indispensable de votre panoplie sur les pistes cet hiver. Pas question en effet de partir avaler des kilomètres de poudreuse sans protéger vos yeux et votre visage du soleil et du froid.

Or les dizaines et les dizaines de modèles disponibles font que trouver LE masque parfaitement adapté à vos besoins prend rapidement des allures de parcours du combattant. Alors comment (bien) choisir ?

Un bon masque, c’est avant tout un masque qui garantit un confort et une protection à toute épreuve, et ce quelles que soient les conditions climatiques.

Levons le masque sur les masques de ski ! Plusieurs critères sont à prendre en compte, suivez le guide…

Luminosité

Tout comme les lunettes de soleil, à chaque masque est associé un indice de protection UV allant de 1 à 4. Comptez 3 si vous partez skier en moyenne montagne. Le coup de soleil de l’œil ou ophtalmie, ce n’est pas une blague !

Verre

Jaune, gris, brun ou vert ? Vous vous êtes sans doute déjà demandé pourquoi les écrans de certains masques étaient de couleurs différentes. Non, ce n’est pas pour que vous puissiez mieux les assortir à votre combinaison de ski!

Chaque masque, suivant la teinte de son écran, est adapté à une luminosité et à des conditions climatiques bien spécifiques.

Un verre brun : confortable mais entraînera une modification des couleurs.
Un verre gris : teinte la plus courante, reproduira les couleurs sans les modifier.
Un verre jaune : plus contrasté, idéal en cas de brouillard ou de “jour blanc”.
Un verre vert : entraînera une légère modification des couleurs, le vert naturel se trouvant naturellement renforcé.

Confort

Pensez dans un premier temps à vérifier la présence  d’aérations, indispensables notamment si vous voulez éviter d’avoir à vous arrêter en pleine descente parce que vous n’y voyez plus rien. Eh oui, la buée reste l’un des pires ennemis du skieur !

Et justement pour lutter contre la buée, deux options possibles : écran simple ou double. Là où le simple bénéficie d’un traitement antibuée efficace, le double dispose lui d’un matelas d’air isolant doublement performant contre la buée.

Autre élément clé prendre en considération, la sangle : plus elle est large plus le maintien sera assuré de manière optimale. De même, préférez une monture souple qui vous permettra par exemple de porter vos lunettes sous votre masque.

Enfin dernier point la mousse : sa densité peut passer du simple au triple. Et si vous avez une peau sensible, optez de préférence pour une mousse hypoallergénique et pourquoi pas des renforts en polaire pour un confort maximal !

Ajouter un commentaire

4 × 7 =